Le Biais Cognitif

Biais Cognitif

« Je ne comprends pas » – « Comment fait-il » – « Quel est le secret? » – « c’est magique, ça m’énerve »…autant de réactions et d’émotions que procurent l’art de l’illusion. La magie peut nous fasciner, nous troubler, nous énerver, tout simplement parce qu’elle révèle dans le réel quelque chose d’irréel.

L’explication cependant est plutôt simple! Tout se joue dans notre cerveau, dans notre approche de la compréhension du monde. Tandis que votre « ordinateur » relie chaque geste à une explication, l’illusionniste va tenter de jouer avec certains « biais », afin de détourner vos ressources « cognitives ». Les psychologues n’ont pas attendu les experts de la magie pour développer ce concept de dissonance cognitive. Nous avons choisi de traiter ce thème, aujourd’hui, parce qu’il met en lumière notre manière de raisonner et de mieux comprendre notre attitude.

L’objectif n’est pas d’influencer, de manipuler…mais d’analyser les raisons qui nous poussent parfois à agir et prendre la « bonne » ou « mauvaise décision ». Dans un monde où la compréhension de l’autre se révèle être un enjeu déterminant, découvrons les mécanismes de notre pensée. Vous verrez alors que notre cerveau n’est pas seulement un ordinateur, mais aussi un organe sensible (peut-être trop) aux stimuli.

Définition du biais cognitif

Comment détourner le traitement de l’information?

Le biais cognitif est un principe psychologique qui répond à la question suivante : comment une prise de décision est altérée? En effet, la réalité peut souvent être faussée, détournée! C’est donc un schéma de pensée faussement logique mais qui permet à notre cerveau de prendre une réponse rapide en faisant l’économie des informations. Par exemple si le temps est limité et que les ressources sont trop importantes, parfois notre traitement de l’information va aller au plus vite afin de prendre une décision rapidement. Par exemple pensez à une carte de jeu! Une carte rouge, noire, chiffre, figure? Vous l’avez en tête ? C’est bon ? 

Si le processus de biais cognitif a été mis en place, vous penserez souvent à l’as de coeur, au roi de coeur, à la dame de coeur. Etonnant ? Pensez-maintenant à un outil et une couleur… Vous l’avez en tête ? Un marteau rouge ? Voici quelques expériences qui ont pour objectif de détourner votre attention afin de l’altérer vers un choix défini.

Une réalité multiple!

Quel chemin allez-vous choisir?

 

Les biais cognitifs sont nombreux et peuvent stimuler différentes ressources. Nous pouvons ainsi parler de Biais sensori-moteurs, attentionnels, de raisonnement, de jugement… Cette théorie des biais cognitifs, développée au début des années 70 par les psychologues Amos TVERSKY et Daniel Kahneman, s’intéresse à la prise de décision irrationnelle dans le domaine économique. En somme, face à une réalité plurielle et complexe, notre cerveau réorganise les informations afin de construire une vision cohérente du monde. Mais cette rapidité dans le traitement de l’information n’est-elle pas responsable de l’altération de la réalité? Prêt pour un jeu ?

Pourquoi est-ce important de connaître les biais cognitifs?

Artiste, manager, commercial…force est de constater qu’il vous sera utile de connaitre les principes de ce biais cognitif, tout simplement pour mieux comprendre la réflexion et la prise de décision des consommateurs. Plus vous allez anticiper les choix, les craintes, les envies, plus vous allez optimiser la prise de décision. Cette ergonomie dans la prise de décision impacte tous les secteurs d’activité. En passant par le mentaliste qui essaie de deviner la pensée du public, au site internet qui facilite l’utilisation de sa plateforme, au commercial qui séduit son prospect…tout est fait pour optimiser la relation avec l’autre.

Parmi les nombreux biais cognitifs, voici quelques principes qui vous parleront certainement :

  • La peur de manquer : la peur de faire un mauvais choix qui nous ferait manquer une opportunité
  • Le choix d’Hobson : il est plus facile de choisir une option lorsqu’on a le choix entre 2 options
  • L’effet de Rareté  : Un individu donnera davantage de valeur à un produit rare qu’à un produit en abondance
  • Principe de réciprocité : donner à l’autre permettrait de renforcer l’action positive retour
  • L’effet d’ancrage : dans un contexte, on retiendra souvent le premier élément comment sensation déterminante
  • Traitement efficace : plus c’est simple, plus votre invité souhaitera utiliser et comprendre
  • L’effet de métaphore : illustrez vos propos avec des images…l’impact sera décuplé.

JE VAIS LIRE DANS VOS PENSÉES

ETAPE 1

Je vais vous demander de penser à un prénom, de le mémoriser, et plus simplement retenir la dernière lettre

ETAPE 2

Vous avez une lettre à présent… continuons le jeu. Maintenant, en partant de cette lettre, choisissez un Pays. Par exemple si vous avez pensé à Alicia, vous pouvez pensez à l’Alaska…

ETAPE 3

Avec la dernière lettre de votre Pays, pensez à un animal ! Chat, Souris, Poisson…et concentrez vous sur la dernière lettre de votre animal!

ETAPE 4

Vous devez avoir la dernière lettre de votre animal, impossible pour moi de savoir quelle lettre vous avez choisie…Dernière question…pensez à une fleur avec cette dernière lettre.

MENTALISME / LE BIAIS DE CADRAGE

Avant de révéler la fin de l’expérience précédente, j’aimerai attirer votre attention sur le phénomène de Cadrage. La réalité a besoin parfois de se normaliser et de rentrer dans des cadres, afin de faciliter la prise de décision. Parfois le mentaliste vous demande de choisir « librement » un mot, une phrase…mais force est de constater que votre choix a été négocié, cadré, stimulé. C’est ce que l’on appelle un Biais de Cadrage.

VOICI NOTRE Révélation avec le prénom, le pays, l'animal, la fleur

2 Commentaires sur “Le Biais Cognitif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ouvrir chat
1
Bonjour !
Je suis disponible pour répondre à vos questions !
Hiro